Comment devenir accompagnant des eleves en situation de handicap ?

Les auxiliaires de Vie Scolaire apportent un soutien aux étudiants en situation de handicap pour les aider à mieux comprendre et à participer aux cours. Le rôle peut varier d’un collège à l’autre, mais vous devrez adapter les ressources d’apprentissage pour répondre aux besoins des différents étudiants en situation de hadicap.

Zoom sur le rôle d’un accompagnant des élèves en situation de handicap

Les auxiliaires de Vie Scolaire fournissent un accompagnement, des soins, un soutien émotionnel, une assistance physique et une supervision aux élèves souffrant de handicaps physiques et/ou intellectuels. Le service de soutien à ces étudiants est celui qui montre la voie de la poursuite des études. Dotées elles-mêmes d’un large éventail de connaissances, ces personnes fournissent des aides et des services auxiliaires. Ils sélectionnent des aménagements appropriés et efficaces et conseillent les étudiants.

Pour devenir auxiliaire de Vie Scolaire, vous devez suivre une formation et disposer de certaines qualités importantes. Vous devrez posséder d’excellentes capacités de communication et d’écoute. La patience et la compréhension sont primordiales. Une expérience avérée dans la résolution de problèmes complexes et la capacité de penser de manière créative et autonome seront également utiles. 

Conseils pour devenir auxiliaire ou accompagnant des personnes en situation de handicap

Montrez que vous avez la personnalité et les qualités personnelles nécessaires pour assurer les missions. Démontrez que vous travaillez pour les profits des enfants et  chercher à améliorer leur situation. Si vous êtes novice dans ce type de travail, soyez proactif et prenez le temps de comprendre ce qu’implique le rôle avant de vous engager dans un nouvel emploi. Obtenez une expérience de soins dans un domaine qui vous intéresse, comme les soins aux personnes âgées, les services à la jeunesse, les soins privés individuels, l’aide scolaire, etc. Cela peut se faire à titre bénévole ou dans le cadre d’un stage où vous travaillez et étudiez simultanément pendant un certain nombre d’heures par semaine. Montrer que vous avez de l’expérience dans le domaine du handicap prouve à un futur employeur que vous avez les compétences, la confiance et le savoir-faire nécessaires pour gérer des situations difficiles, mais cela vous permet aussi, et c’est important, d’obtenir des références qui peuvent recommander vos compétences lorsque vous postulez à un futur emploi.

Vous pouvez travailler en tant que travailleur de soutien aux enfants handicapés sans qualifications formelles. Vous recevrez probablement une formation informelle en cours d’emploi. L’accès à cette profession peut être amélioré si vous avez des qualifications ou une expérience de travail avec des personnes nécessitant des soins. Vous pouvez envisager un diplôme ou une qualification professionnelle. Comme les sujets et les conditions préalables peuvent varier d’un établissement à l’autre, vous devez contacter l’établissement de votre choix pour obtenir de plus amples informations. L’obtention d’un certificat III ou IV en soins aux personnes handicapées peut être très utile pour obtenir des opportunités d’emploi.Vous pouvez également devenir un travailleur de soutien aux personnes handicapées par le biais d’un stage. Les conditions d’entrée peuvent varier, mais les employeurs exigent généralement une expérience importante.