Les bonnes pratiques en covoiturage :

Le covoiturage consiste à partager un même trajet avec des passagers, afin déviter dutiliser plusieurs véhicules alors quun seul serait suffisant. Le covoiturage peut être lié à une notion de récurrence, mais ce nest pas obligatoire. Dans ce cas, on retrouve souvent du covoiturage pour aller et revenir du travail.

Économique, souvent encouragé par les entreprises, le covoiturage permet de préserver notre planète en limitant notre impact écologique. Il est donc évident que cest bénéfique pour tout le monde. Le covoiturage permet aussi de passer un moment déchange et de partage, de découverte de lautre et de ses centres dintérêt.

Les passagers sont-ils assurés ?

Mais il est important de vérifier que votre assurance prend en charge vos passagers, surtout dans le cadre de trajet pour aller au travail. Prendre contact avec votre assureur vous garantira que vous voyagez en toute sécurité, et que vos passagers seront pris en charge aux moindres pépins. Votre assureur saura vous conseiller et vous orienter vers lextension de contrat qui pourrait être nécessaire, selon les conditions de votre offre. Je vous conseille l’offre de l’assurance auto MMA.

Les bonnes habitudes à avoir

Aussi, pour augmenter les impacts bénéfiques du covoiturage, vérifier lentretien de votre véhicule est toujours une bonne chose. Une voiture moins bien entretenue sera plus polluante et consommera plus dessence quune voiture en parfait état de marche. Pour cela, il est essentiel de vérifier la validité de votre contrôle technique, létat de vos pneumatiques, vos niveaux dhuiles et de liquide de refroidissement. Vérifier létat de vos consommables, comme vos essuieglaces, est aussi très importants : il faut mieux les changer avant quils ne soient trop usés que de faire le constat quils sont hors services lors dune forte pluie, au moment vous en aviez le plus besoin.

Un autre réflexe à adopter : lécoconduite. Cela consiste à essayer de minimiser votre consommation dessence, afin de réduire limpact écologique et économique de vos trajets. Pour cela, il faut minimiser les àcoups. Une conduite la plus linéaire possible est une conduite économique. Il faut donc anticiper vos freinages et vos accélérations. En effet, garder une vitesse la plus constante possible minimise la dépense énergétique de votre moteur. Il faut donc ne pas se précipiter pour être le premier au feu suivant, mais bien essayer darriver quand celuici sera vert. De la même façon, dans les embouteillages, il ne sert à rien de coller la voiture devant, qui passe son temps à rouler, sarrêter et redémarrer. Rouler à une vitesse constante vous permettra déconomiser de lessence, mais aussi de contribuer au fait de fluidifier le trafic pour les autres usagers derrière vous.

Bien sûr, le respect du code de la route vous permettra de voyager en sécurité. Il faut, pour cela, conserver ses distances de sécurité en toute circonstance. Il est aussi pertinent de se rendre compte que les excès de vitesse sont souvent futiles, ne faisant gagner que très peu de temps pour une grande prise de risque. En effet, la distance de freinage étant un rapport direct avec la vitesse de votre véhicule, rouler plus vite représente un risque plus important pour vous, et pour les autres.